Friday, January 15, 2016

Power To The Tunisian People (fr.)

Bjr Free Tunisia. 
Je veux partager avec vous une pensée embarrassante qui concerne un problème structurel dans notre constitution et les processus politiques qui en découlent.

Comme vous savez, Nidé a perdu sa majorité au parlement. Vous savez aussi que cette défunte majorité était l'expression démocratique de la volonté et du choix populaires (abstraction de ce qu'on peut penser de ce résultat et de ses péripéties). 
Par conséquent, Le choix du peuple est ''tombé à l'eau'' du fait de la démission de plusieurs députés élus sur les listes de Nidé transférant ainsi la majorité au parti Ennahdha arrivé en 2ème position. .Mais ceci n'est pas le vrai problème.
Autant que je puisse être concerné, ceci est une sérieuse contradiction et a de graves conséquences pour notre pays et par conséquent notre peuple.
Actuellement, les partis politiques, soutenus par leurs lobbys à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, sont entrain de contrôler le processus politique en entier ainsi que ses résultats en dehors du peuple et de sa volonté majoritaire.  
En effet, dans l'état actuel des choses, le peuple est réduit à un statut de spectateur obligé d'observer le show qu'il n'a jamais choisi (la nouvelle majorité nahdhaouie) ni ne voudra soutenir (Tant que le refus voté pour la nouvelle situation est maintenu).
Dans une telle situation, la seule réaction démocratique (tel que je vois) est de ré elire un nouveau parlement et former un nouveau gouvernement en accord avec le nouveau choix découlant de la nouvelle volonté.
Malheureusement, Les règles constitutionnelles tel que votées par qui vous savez clairement ont révoqué le pouvoir du peuple par le peuple et l'ont remis dans les mains des partis politiques et leurs lobbys sponsors.
Autant que je sois concerné, privant le peuple de son pouvoir met la Tunisie sur un chemin hautement incertain et anti démocratique pouvant provoquer une déviation contre révolutionnaire. #Power To The People